0 Comment

Etre en état de grossesse suppose l’adoption d’un suivi régulier et sans faille pour le bien-être du bébé à naître et la pleine forme de la future maman. Ce qui va sans doute rendre facilement l’accouchement au jour J. Cependant, il est quasi impossible de suivre correctement une grossesse sans connaître son âge, il faudra donc la déterminer à tout prix ; plusieurs modes de calcul sont disponibles à cet effet. Chaque type de règle avec son mode de calcul, il faudra connaître le vôtre pour appliquer la méthode convenable. C’est dans cette dynamique que ce texte expose les modes de calcul d’âge de grossesse en cas de règles irrégulières.

 

La règle de Parikh pour calculer l’âge de grossesse

La méthode de Parikh est spécifiquement appliquée dans le cas des personnes ayant des règles irrégulières, c’est-à-dire un des cycles menstruels instables ou précis. Pour tout savoir sur ce modèle de calculatrice de grossesse, n’hésitez pas à vous rendre sur notre site pour des détails approfondis. En appliquant cette formule pour déterminer l’âge de la grossesse, on arrive à calculer la date prévue pour l’accouchement. Ainsi, on fait : 1er jour de la dernière règle (PJDR) + 9mois – 21jours + la durée du dernier cycle = date de l’accouchement.
Ce mode de calcul se rapproche un peu de la formule de Naegele ce qui pousse à penser que c’est la version travaillée de cette dernière. En revanche, la méthode de Parikh favorise une réduction importante de la marge d’erreur quand on l’applique rigoureusement et bien.

La méthode de Wood

Cette méthode est appliquée dans plusieurs conditions, elle est utile pour déterminer l’âge de grossesse pour les cycles réguliers, pour les cycles irréguliers. Elle est aussi employée pour identifier le nombre de grossesses qu’une femme a déjà eues dans sa vie.
Pour un 1er geste : PJDR + an – 2mois + 2semaines = date d’accouchement
Au-delà du 1er geste : PJDR+ 1an – 2mois + 2,5semaines = date d’accouchement…