Comment fonctionne le tonnerre de neige ?

Comment fonctionne le tonnerre de neige ?

0 Comment

Le tonnerre de neige est une tempête de neige accompagnée de tonnerre et d’éclairs. Ce phénomène est rare, même dans les zones sujettes à la neige. Il attire de ce fait beaucoup de personnes qui désirent l’observer et comprendre son fonctionnement. Voici quelques informations utiles pour étancher votre soif de connaissance.

Quelques points à retenir sur le tonnerre de neige

Ce phénomène naturel fait référence à une tempête de neige qui produit du tonnerre et des éclairs. Cette neige orageuse est rare et se déroule parfois dans les montagnes, les plaines ou sur les côtes. Lorsqu’il survient, le tonnerre de neige est silencieux et la foudre se présente plus blanche qu’à l’accoutumée. Vous pourrez lire les risques liés à ce phénomène sur https://www.infoanarchy.org/comment-fonctionne-le-tonnerre-de-neige-et-ou-le-trouver.html. Les précipitations issues de cet orage peuvent tomber sous forme de grêle ou de pluie verglaçante.

Fonctionnement du tonnerre de neige

Ce type d’orage nécessite les mêmes conditions générales qu’un orage ordinaire. L’air chaud et humide monte vers une masse d’air froid. Lors d’un orage normal, des nuages hauts et étroits passent d’un courant ascendant chaud à la surface à environ 40 000 pieds. Cela crée une instabilité atmosphérique et la séparation de la charge électrique qui produit la foudre.

Celle-ci surchauffe l’air puis vient un refroidissement rapide qui provoque des ondes sonores appelées tonnerre. La neige orageuse est rare, car la température du sol doit être plus chaude que les nuages. Elle doit être suffisamment chaude pour contenir assez d’humidité, mais également suffisamment froide pour que l’eau gèle en neige. Trois situations provoquent des orages, il s’agit de :

  • Un orage normal se heurte à l’air froid au bord d’un front chaud ou froid. Alternativement, un orage peut se heurter à une région d’air froid à haute altitude.
  • Un front froid passe au-dessus de l’eau chaude, la charge d’humidité et la soulève. C’est le type de neige orageuse que l’on trouve le plus souvent près de l’Océan ;
  • Le forçage synoptique fait que les nuages de neige plats deviennent cahoteux ou développent des tourelles.

Le fonctionnement du tonnerre de neige se rapproche de celui des orages habituels. Mais, il présente des particularités propres à lui.