Le troisième pilier en Suisse : ce qu’il faut savoir

Le troisième pilier en Suisse : ce qu’il faut savoir

0 Comment

Le programme de retraite suisse est basé sur trois piliers. Le troisième pilier offre le plus de possibilités pour constituer votre épargne-retraite. Il peut servir à combler les déficits des pensions et à économiser des impôts. Les étrangers travaillant en Suisse peuvent également bénéficier de cette solution de pension d'État.

Pourquoi ce système est-il mis en place ?

Chacun devrait commencer à planifier sa retraite le plus tôt possible. Plus tôt vous commencerez à épargner pour votre âge d'or, plus vous aurez d'options pour un avenir sans soucis financiers. Personne ne devrait remettre à plus tard l'épargne en vue de la retraite jusqu'à ce qu'il ait besoin de lunettes de lecture ou qu'il ait les cheveux gris.

Le système de retraite suisse repose sur trois piliers : la retraite publique (premier pilier), la retraite professionnelle (deuxième pilier) et la retraite privée (troisième pilier). Cette approche à trois piliers découle de la Constitution fédérale elle-même et vise à assurer une couverture financière complète en cas de décès, d'invalidité et de vieillesse.

Les prestations privées, appelées troisième pilier, présentent un intérêt particulier. Elles se subdivisent en deux piliers, le pilier 3a (prestations liées) et le pilier 3b (prestations flexibles). Le lien https://www.devistroisiemepilier.ch/ vous permettra de découvrir l’offre idéale pour votre troisième pilier.

Les avantages du troisième pilier

La solution de prévoyance du pilier 3a signifie que le capital épargné est destiné à financer la retraite et est donc lié à un but. C’est-à-dire qu’en tant que personne épargnant en vue de la retraite, vous bénéficiez de divers privilèges, tels que des taux d'intérêt plus élevés sur le capital épargné, ainsi que des avantages fiscaux.

Le capital accumulé dans le pilier 3a ne peut être retiré que cinq ans avant l'âge normal de la retraite au titre de l'assurance vieillesse et survivants. Toutefois, il existe également un certain nombre d'exceptions qui permettent un retrait anticipé du capital. Par exemple, si vous quittez définitivement la Suisse ou si vous voulez utiliser l'argent pour acheter une maison.

Le pilier facultatif 3b ne vous donne aucun privilège particulier, sauf dans le cas de certaines assurances vie. Toutefois, le pilier 3b ne prévoit pas non plus de restrictions légales aux retraits. Cela signifie que vous avez toujours un accès illimité au capital mis de côté dans le pilier 3b, même si vous ne pouvez prétendre à aucun allégement fiscal.